Nouveau tirage : Portrait d’une personnalité

Voici un tirage divinatoire amusant. La question : « Que les cartes me décrivent la prochaine fille avec qui je pourrais sortir ». Le contexte est léger, les cartes sont un jeu, l’indispensable absence de sérieux est là ; nous pouvons donc parler au futur sans crainte de mauvaise influence, et repartir avec un joli tirage.

Nous voulons donc décrire une personne en termes suffisamment précis pour qu’il soit facile de la reconnaître dans la rue, et aussi d’avoir une idée de sa manière de penser. Le tirage sera donc rapide à constituer.

Il faut une carte au milieu pour représenter le cœur de sa personnalité, ce qu’elle est en général. Ensuite, il faudra voir comment cette personnalité s’exprime. Pour tourner autour de cette question, pas la peine de couper les cheveux en quatre : la structure du Tarot nous fournit déjà ce dont nous avons besoin, avec les quatre éléments qui représentent notre expérience du monde. Les Bâtons parlent du désir, de la passion ; les Coupes, des émotions ; les Épées, de l’intellect ; les Deniers, du physique. Ce tirage sera donc beaucoup plus facile à faire avec le jeu complet, et sa transcription sera donc :

tarot portrait personnalité

1 – La personnalité en général (que cherche-t-elle dans la vie ?)

2 – Bâtons : comment cette personnalité désire ou aime (elle cherche la stabilité ? la fougue de la passion ? le torride ou le rassurant ?)

3 – Coupes : comment elle exprime ses émotions (expansive ? inhibée ? enthousiaste ?)

4 – Épées : son rapport intellectuel au monde (curiosité ? ouverture ? anxieuse ?)

5 – Deniers : son physique (rond ? sensuel ? nerveux ?).

Surtout pour ce dernier emplacement, on peut utiliser un système de correspondances entre cartes de cour et couleurs de cheveux ou tempéraments. Normalement, cela ne doit pas être le cas : les cartes de cour servent à représenter des attitudes, tout simplement parce qu’un tirage de tarot psychologique ne peut pas « chercher des coupables » en désignant « la femme blonde » à cause de qui tout arrive – on cherche en tarot psychologique à savoir comment nous pouvons améliorer notre attitude, or nous n’avons pas prise sur celle des autres. S’il y a un coupable dans notre tirage, la responsabilité sera sienne et non nôtre… c’est mal parti pour que nous puissions appliquer quelque conseil que ce soit. Ici, par contre, le contexte est tout différent : en mode divinatoire pur, on cherche à identifier quelqu’un d’extérieur. On pourra donc lire les cartes de cour en les reliant à des caractéristiques personnelles. tarot-reine-de-batonsPar exemple, la Reine de Coupes est une personne très sensible, qui ramène toujours tout à l’émotionnel, et à qui on aura plaisir à se confier parce qu’on sait qu’elle comprendra tout de suite ce que l’on ressent. Le Roi d’Épées est un homme autoritaire, intellectuel, professeur ou chirurgien, qui impressionne et a tendance à nous dire quoi faire… On pourra aussi appliquer la vieille méthode qui consiste à associer un âge et une couleur de cheveux à chaque type de carte (Valet = enfant, Cavalier = adolescent ou adolescente, Reine = femme adulte, Roi = homme adulte ; Deniers = brun, Épées = châtain, Bâtons = roux, Coupes = blond). Cette façon de faire peut être amusante si les circonstances s’y prêtent bien, mais on comprend bien qu’elle soit parfaitement obsolète : il faut en effet s’adresser à un type de population extrêmement particulier si l’on veut qu’il y ait bien 25% de chaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *