Comment tirer les cartes à distance

Pandémie oblige, beaucoup d’activités se font en ligne. La question se pose si vous avez un tarot et des amis demandeurs, ou même si l’année de hiatus vous a donné envie de devenir tarologue : comment faire si l’autre demande un tirage à distance mais n’est pas avec vous ?

Quand on se rencontre “réellement” pour un tirage, on a deux participants réunis autour d’un jeu qui sert de “pont” pour le dialogue. Si vous avez un peu de pratique, vous connaissez déjà le “protocole” avec lequel vous êtes le plus à l’aise : laisser le consultant tirer ses propres cartes (ou pas), lui demander de couper ou de toucher le jeu d’une certaine façon (ou pas), etc. (Le consultant, c’est celui qui “consulte” les cartes, donc celui qui pose la question). Mais quand on se retrouve à faire un tirage à distance, tout se chamboule ! Comment tirer les cartes en ligne ? Qui doit tirer les cartes ? Si c’est le tarologue, le consultant doit-il indiquer sur quelle carte s’arrêter, ou pas ? Peut-on tirer les cartes à distance ? Est-ce que ça marche, même, si l’autre ne touche pas les cartes ?…

N’oublions pas qu’en Tarot, on n’a vraiment qu’une règle : considérer que le tirage fonctionne tant qu’on n’a pas choisi les cartes. L’intérêt d’un tirage, c’est quand même de nous mettre sous les yeux ce à quoi on n’avait pas pensé, non ? Il faudra bien choisir un protocole, mais cela sert juste à créer un cadre pratique pour vous et votre consultant. Les possibilités sont nombreuses, et toutes justes, tant que ce qui est choisi aide à se sentir à l’aise.

En vidéo ou au téléphone, l’interaction est facile et immédiate.

  • Vous avez un jeu et l’autre n’en a pas ? Vous pouvez étaler les cartes devant vous, passer la main lentement au-dessus, et lui demander de dire “top” quand il le sent. Répétez l’opération autant de fois que vous avez prévu de cartes pour votre tirage.
  • Vous pouvez aussi lui demander de vous donner des chiffres au hasard (par exemple entre 1 et 7). Vous compterez autant de cartes dans votre jeu, et prendrez celle qui vient à ce moment-là.
  • Toutes les variations que vous pouvez imaginer sur le nombre de lettres de son prénom, sa date de naissance, etc.
  • Il a un jeu de son côté ? Alors, s’il en a envie, il peut tirer ses propres cartes. Par exemple, vous lui indiquerez les emplacements (si vous en utilisez, pour lui permettre de “savoir ce qu’il tire”). Il vous dira sa carte, et vous pourrez reconstituer son tirage de votre côté avant de passer à l’interprétation. Symboliquement, ce protocole lui fera bien ressentir qu’il “maîtrise” son tirage – même si réellement, cela ne changera rien au fait que les cartes sortent au hasard.
  • Avec son accord et si cela vous parle, vous pouvez aussi vous laisser aller à votre ressenti, pour tirer les cartes “en son nom”. Cela ira plus vite.
  • Vous pouvez aussi tout simplement tirer les cartes vous-même et les lui montrer au fur et à mesure. N’oublions pas que ce que veut le consultant, c’est sa réponse ! Cela ne l’intéresse pas forcément de participer au moindre détail d’un protocole compliqué.

A l’écrit, vous pouvez vous contenter de lui envoyer la photo avant de rédiger votre interprétation. Quoi qu’il en soit, soyez adaptable ! Si votre ami vous demande un tirage, a priori, c’est que vous avez un jeu et l’habitude de tirer. Certaines personnes ont envie de s’en remettre complètement à celui qui “a les cartes en mains”. Elles ne se sentiront pas frustrées de ne pas toucher les cartes ni indiquer celles qu’il faut tirer. D’autres apprécieront au contraire de pouvoir dire quelles cartes sortir, parce qu’elles seront à l’aise avec l’idée de maîtriser symboliquement le tirage. Pour savoir ce qui convient le mieux à cette personne en particulier, demandez-lui son avis !

De toute façon , vous pouvez avoir confiance. Les cartes qui devront sortir, sortiront, quel que soit votre geste. Que votre consultant touche les cartes ou pas, que vous ayez mis en place un cadre qui “le rend symboliquement actif” ou pas, c’est toujours la même chose : ça marche, tant qu’on ne choisit pas les cartes. Selon votre croyance ou vos préférences, ce sera parce que “de toute façon il n’y a pas de hasard”, ou parce que toute carte surprenante est l’occasion de trouver de nouvelles choses. Les gestes que l’on choisit ne sont qu’une aide pour nous sentir plus à l’aise, plus cadré, ou plus réceptif. Inutile de tomber dans le respect aveugle d’une “règle” qu’on ne comprendrait pas.

Et vous, quels sont vos protocoles pour tirer les cartes à distance ? Utilisez-vous toujours le même ? Ou choisissez-vous à la volée, en fonction de la personne et de la situation ? N’hésitez pas à partager vos techniques ici. Vous trouverez plus d’informations sur le tirage professionnel dans Devenir Tarologue, notamment pour le tirage par mail.

  • Anetino

    Intéressant… J’ai développé une manière de la faire de façon empirique car j’ai mis que je tire les tarots sur mes profils de réseaux sociaux et quelques personnes viennent me demander un tirage gratuit par le biais des discussions en ligne. J’ai l’impression que quand c’est moi qui tire les cartes, je suis moins “dedans” et moins juste.
    J’étale le ruban de cartes après les avoir mélangées et je demande une suite de chiffres de 1 à 22 pour les positions des cartes. Je pratique souvent un tirage en 7 pour avoir un tableau d’ensemble de la personne. C’est mon tirage favori, celui avec lequel j’ai une plus grande intuition aussi.
    Merci pour tous ces conseils… j’ai vos aides mémoires et je commanderai sans doute le coffret pour aller plus loin dans les tirages.

  • Meowcate

    Je fais beaucoup de tirage par internet, et je suis à penser que “les cartes qui doivent sortir, sortent”. Après brassage, je pose simplement le jeu et demande à ce que le consultant me donne le premier nombre qui lui vienne en tête, c’est le nombre de cartes à partir de quoi je coupe le jeu (s’il dépasse les 78, je révise mes maths en calculant le modulo de tête). C’est, en ligne, la part de l’autre que je laisse s’insérer dans le tirage.

  • bonjour j’ai du mal pour une interpretation comme toujours dans les tirages en croixdont la question ai je viens de rencontrer un ami. est ce que cela va se prolonger vers de l’amour? mon tirage est carte 1 l’empereur carte 2 la justice carte 3 le pendu carte 4 le mat pouvez vous me dire pour savoir si c’est ce que j’ai interprétée ai bon merçi

  • Bonjour,
    Intéressant, votre article, car en cette période de confinement, ou lorsque le tarologue et le consultant sont éloignés, comment faire un tirage qui aurait le même résultat qu’en présentiel ? Pour tenter de répondre à cette question, j’ai développé un site (www.tarotonline.fr) qui propose des tirages en ligne. Etant informaticien à la base, et maintenant tarologue, j’ai mis au point des outils 3D qui permettent de créer un ‘tapis virtuel’ ou le consultant est guidé lors de la manipulation des cartes (placement aléatoire des cartes dans un tas, brassage des cartes par le consultant, choix carte par carte et placement à l’endroit particulier selon le tirage, retournement des cartes en tenant compte de l’endroit ou le consultant a cliqué la carte. Pendant ce temps, Je (ou le tarologue) suis en contact avec le consultant par téléphone, je le guide pendant le tirage et j’effectue l’interprétation à distance pour chaque carte retournée. En parallèle, je dispose les cartes sur mon tapis (bien réel, celui là) au fur et à mesure de la consultation, ce qui permet de revenir en arrière sur des cartes tirées, bénéficier de la cohérence des cartes du tirage,… Pour l’instant , l’outil dispose de quelques tirages (en croix, du choix,…) bien suffisants pour s’adapter à la question initiale du consultant. je peux dire, avec l’expérience, que le tirage à distance est aussi efficace que le tirage en présentiel.
    Toujours ravi d’échanger entre tarologues
    jean luc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *