Les quatre as

Les As peuvent paraître énigmatiques dans un tirage. Ils représentent la « graine qui ne s’est pas encore développée », le « potentiel non réalisé » ; leur signification paraît abstraite. Or, j’ai déjà le potentiel de gagner au loto, autant que tout le monde. En général mon problème n’est pas d’avoir du potentiel, c’est de m’en servir pour me réaliser concrètement. Comment un As, avec sa signification de « non réalisé », peut-il m’apporter une aide ?

panneaux-villes-paris-newyork-london.jpgEn tant que « début de cycle », on peut dire que l’as est comme le coup de pistolet qui fait démarrer le coureur : il nous lance dans une nouvelle voie, un nouveau voyage, une direction que l’on n’a pas encore vécue, mais dont ils nous informent. De même, un panneau en forme de flèche ne va pas nous amener la ville dont il porte le nom, mais il nous apprend que pour en faire l’expérience, il faut suivre cette direction-là plutôt qu’une autre. Comme toujours avec le Tarot, et encore plus avec les As, on nous dit : « voilà le travail que tu as à faire ; il n’est pas fait ; comme il ne va pas se faire tout seul, il va falloir t’y mettre ». Ils nous donnent une nouvelle idée à faire fructifier.

as de denier rider waiteIls nous indiquent donc que nous n’avons pas encore réellement découvert l’élément qu’ils représentent ; nous ne sommes donc pas encore dans l’attitude du Valet (qui vient de comprendre ce qu’était cet élément, et qui a déjà commencé à s’y intéresser). Le Valet ne peut pas être en train de découvrir son élément si la possibilité ne lui en a pas été donnée en amont. L’As représente donc ceci : le don d’une possibilité. C’est pour cela que les éléments sont représentés sur le Rider-Waite comme « donnés » par une main divine sortant des nuages, et qu’il est traditionnel de les interpréter dans un tirage comme un « cadeau » fait au consultant. Une qualité devient possible, la saisir doit mener au succès ; et la nature de cette qualité dépend de l’élément représenté.

  • Pour le Bâton : Créativité, enthousiasme, courage d’y aller, confiance. Il nous rappelle ce que c’est que de se sentir passionné par quelque chose, sensation que nous avons souvent tendance à oublier.
  • Pour la Coupe : émotion, intuition, intimité, véritable amour. Il peut être là pour nous rappeler que le monde intérieur est plein de richesses que nous n’avons pas encore exploitées.
  • Pour l’Epée : il nous donne clarté mentale, vérité, justice, et le courage de défendre nos idées. Cela peut être un bon conseil, par exemple, pour quelqu’un qui cherche à protéger le lien et la satisfaction des autres avant tout, au point de faire des compromis sur tout et de faire ignorer son propre point de vue.
  • Pour le Denier : on nous apporte sens pratique, sécurité, la capacité à manifester quelque chose dans le monde. Il peut y avoir une notion de prospérité, ou simplement de don (concret / matériel) ; l’As de Deniers renversé peut représenter la difficulté qu’a une personne a accepter les dons qu’on lui fait, peut-être parce qu’elle craint par-dessus tout de se retrouver en dette envers autrui.

Ces possibilités nous sont données avec l’idée qu’elles n’étaient pas exploitées. Devant un As, on peut alors se demander quelle est la qualité qu’on a mise en avant jusqu’ici (dans le cas de la personne qui met la satisfaction des autres avant toutes choses, peut-être une histoire de Coupes), et voir si cela ne nous apporterait pas quelque chose d’essayer le nouvel outil qui nous est proposé. Par exemple, cette personne pourrait se mettre à énoncer plus clairement ce qu’elle désire, afin que les autres ne soient pas toujours amenés par défaut à faire passer leurs envies avant la sienne. Elle remplacerait ainsi la qualité de Coupe (sans doute renversée, car si l’on fait passer les désirs des autres avant les siens, c’est d’abord pour nier les siens) par celle de l’Epée, et y gagnerait des relations plus constructives – au moins plus compréhensibles pour les autres. Comme notre stratégie précédente nous a amenés à un blocage, l’As peut nous suggérer un changement pour le contourner. Une personne entièrement perdue dans l’imagination (Coupes + Epées) verra ainsi un rappel à l’ordre dans un Denier, qui lui dira : « Sais-tu que toutes ces choses que tu construis sans cesse dans ton esprit pourraient éventuellement donner lieu à une réalisation concrète ? N’est-ce pas à cela qu’elles servent, d’ailleurs ? ».

« Et si je manifeste déjà la qualité suggérée par l’As ? » On se posera la question de savoir si cette qualité réussit à bien s’exprimer. Une personne intellectuelle, tranchante, qui se reconnaît bien dans l’as d’Epée, pourra reconnaître sa frustration devant le fait que les autres ne lui laissent jamais la place de décider ou d’argumenter, car cela ne correspond pas à sa place dans la hiérarchie par exemple. Sinon, l’As peut représenter quelque chose de nouveau : une nouvelle impulsion pour le Bâton (pour maintenir la motivation générale), un nouvel amour pour la Coupe, une nouvelle prise de position pour l’Epée, et peut-être un nouveau produit pour le Denier si l’on est en train de s’interroger sur une stratégie commerciale !

éléments magicien rider waiteSi l’on tire plusieurs as, alors leurs qualités se combinent. Denier et Bâton peuvent ainsi allier créativité et prospérité : ces deux cartes pourront par exemple donner à un consultant le courage de relever un défi en milieu professionnel, de manière à obtenir davantage de satisfaction personnelle (en sentant sa créativité reconnue et exploitée) ainsi qu’un salaire supérieur. Et si l’on tire les quatre As, alors on se retrouve dans la position du Magicien/Bateleur avec ses quatre éléments sur la table : tout est littéralement à notre disposition, il faut maintenant y appliquer notre volonté.

 

Voici un petit exercice utile pour s’approprier les énergies des quatre as. Si l’on est en train de commencer un nouveau voyage (projet, travail, relation, etc), on peut considérer les cartes les unes après les autres, et répondre aux questions suivantes :

  • Face à l’as de Bâtons : Comment puis-je continuer à être inspiré ? (Une impulsion de départ, ponctuelle, ne suffisant pas à conserver la motivation de porter un projet jusqu’au bout). Comment puis-je fournir du « carburant » à ma passion, pour que mon impulsion ne soit pas qu’une étincelle, mais quelque chose qui arrive à brûler longuement ? Comment m’assurer que ce voyage m’apporte une énergie authentique, qui me porte et m’entraîne ?
  • Face à l’as de Coupes : Comment apporter le plus d’amour et de compassion possible à ce projet ? Comment puis-je m’ouvrir à recevoir de l’amour (ce qui est souvent difficile) ? Comment puis-je m’exprimer avec le plus d’authenticité possible, faire comprendre mes sentiments profonds ?
  • Face à l’as d’Epées : Comment maintenir clarté mentale ou objectivité au fur et à mesure de mon projet ? Comment puis-je communiquer clairement, puissamment ? Comment trouver ce qui est vrai dans ce voyage, et savoir reconnaître les idées parasites pour ne pas y perdre mon énergie ?
  • Face à l’as de Deniers : Quelles sont les choses que je peux faire pour donner une existence concrète à mon nouveau projet ? Comment manifester dans le monde ce potentiel qui m’est donné ? Comment faire pour que ces idées aient un impact dans le monde concret, pour obtenir un effet tangible ?

Pour chaque situation, écrivez une liste de choses concrètes à faire : ce travail mettra à votre service les énergies des quatre As, qui vous assisteront dans ce voyage.

  • Milena

    J’aime beaucoup ta manière de tisser des liens entre le symbolique et notre vie quotidienne. Cela m’aide énormément. Je me disais, lors de ton dernier atelier de pratique, que le tirage d’une seule carte, lorsqu’on prend le temps de s’y plonger comme c’est le cas dans cet atelier, est déjà un miroir absolument fidèle mais toujours généreux. Le tarot est un ami qui te dit ce que tu dois entendre, aïe !… mais avec une telle ouverture, une vraie tendresse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *