Conseils d’interprétation

Vous venez de faire un tirage et les cartes sont là sur la table, énigmatiques. Petit tour des bonnes pratiques qui guideront votre interprétation et des conseils pour vous aider à découvrir le sens caché de votre tirage.

Avant tout, souvenez-vous qu’il n’y a pas de règles, malgré ce qu’on a pu vous dire : vous n’avez pas à obéir à des règles que l’on vous imposerait sans que vous puissiez en voir l’intérêt (ce serait quand même le comble pour un outil de libération comme le Tarot). Commencez par vous détendre : le Tarot est un jeu, et vous prenez un moment pour vous, donc autant en profiter sans pression !

 

Les cartes vont commencer par vous sembler hermétiques : c’est parfaitement normal. Le Tarot est un outil symbolique, et un symbole, cela s’interprète, donc on ne peut pas comprendre son tirage avant d’avoir fait le travail d’interprétation. D’ailleurs, si on comprenait tout de suite, c’est qu’on serait en train de projeter ce que l’on a envie d’entendre ! Aussi, ne vous précipitez pas tout de suite sur un livre, qui ne pourrait pas prendre en compte votre question, votre situation, votre histoire personnelle et vos réactions. Lire des significations extérieures risquerait aussi de vous empêcher de voir apparaître les liens entre les cartes au fur et à mesure de votre réflexion. Vous pouvez bien sûr feuilleter le livre pour vous inspirer, mais mieux vaut commencer par réfléchir par vous-même.

 

J'en ai plein le dos

J’en ai plein le dos

Commencez par ne pas chercher trop loin. Les cartes peuvent très bien parler de façon bêtement terre-à-terre ! Personne ne vous oblige à dire des choses “profondes”, parce que quand la solution est simple, le Tarot l’indique simplement.

Si vous tirez avec les mineures, vous pouvez prendre un moment pour observer la répartition des éléments. Sont-ils équilibrés ? Y en a-t-il un qui manque étrangement (par exemple, aucune coupe alors que c’est un tirage sentimental), ou au contraire, qui prend vraiment beaucoup de place ? Y a-t-il beaucoup de majeures (question existentiellement importante) ou surtout des mineures (problème mineur, que vous saurez résoudre sans trop de difficulté) ? Y a-t-il des cartes proches entre elles ? Essayez de former des paires, voir si certaines cartes vont clairement ensemble. N’oubliez pas de regarder les dessins, au cas où vous y trouveriez des points communs – l’important est toujours ce que vous voyez sur la table, pas que ce que vous avez appris. Cela vous permettra d’entrer en douceur dans votre tirage en vous donnant une impression générale.

 

Vous êtes maintenant armé de plusieurs remarques, mais avant de réussir à les utiliser pour en former une interprétation, il faut dépasser une sorte d’ “angoisse de la page blanche” : “J’ai tout ça, mais qu’est-ce que j’en fais ?”.

67Pour cela, c’est très simple : passez en revue chaque carte, l’une après l’autre, en restant méthodique et rigoureux. Pour “lancer la machine”, vous pouvez prononcer des significations à voix haute. Commencez par le plus simple : le nom de la carte, puis élaborez au fur et à mesure, jusqu’à ce que cela vous parle. “3 de deniers… 3 de deniers… le denier c’est le matériel, le concret… le 3 c’est la création… sur le dessin, il y a des gens qui travaillent en équipe… lui il sculpte, eux ils ont les plans, et ils discutent… ils créent quelque chose ensemble… quelque chose de concret… une question de travail, travailler ensemble pour avoir un résultat… est-ce que c’est quelque chose qui me manque, à moi, avoir la sensation de travailler ensemble, et d’avoir un résultat tangible ? c’est vrai que cela m’énerve quand il n’y a pas de retour, j’ai l’impression que tout le monde s’en moque, de mes efforts… il faut que je trouve un moyen de ne plus me sentir seule au travail…”.

Vous verrez que ce faisant, d’autres liens entre les cartes vous sauteront aux yeux. Certaines cartes pourront vous donner l’impression qu’elles sont la conséquence des précédentes. Essayez de raconter toute l’histoire de votre tirage en insistant autant que vous le pouvez sur les liens logiques (“puisque”, “à cause de”, “par conséquent”…). Par exemple : “Ce dont j’ai besoin est le 3 de Deniers, travailler ensemble. C’est vrai que j’aime bien travailler en équipe, sinon je m’ennuie… Ce que m’apporte l’entreprise où je travaille : l’Hermite, être seul sur son chemin. J’ai l’impression que cela contredit totalement mon besoin ! Cela m’embête d’être si isolée ! Comment faire : le Bateleur, agir et communiquer. En effet, je pourrais demander davantage, parce que jusqu’ici j’étais frustrée, à cause de ce besoin de collaboration non assouvi, par conséquent je suis restée dans mon coin comme l’Hermite, et je comprends maintenant que cela ne suffisait pas à résoudre le problème. Mais si je prends les choses en main comme le Bateleur, et que j’assigne clairement des tâches aux autres pour que le projet avance, alors je continuerai à bien remplir ma tâche comme aujourd’hui, sauf que je me sentirai nourrie du fait de mieux communiquer avec les autres !”.

 

Maintenant, rappelez-vous votre question de départ (la raison pour laquelle vous avez fait le tirage !). Vous venez de raconter toute une histoire. Le résumé de tout ce que vous venez de dire, c’est la réponse à votre question. En quoi ce résumé vous aide-t-il à mieux comprendre votre situation ? Le conseil vous parle-t-il ? Allez-vous changer quelque chose à ce que vous faites ? Pour continuer l’exemple précédent, on peut se dire pour conclure : “J’aime collaborer, je me suis sentie isolée dans l’entreprise, et j’ai accepté de m’installer dans cette attitude alors qu’elle ne me correspond pas. Oui, je me rends compte maintenant que je me suis renfermée par frustration alors que cela ne faisait que renforcer le problème”.

Votre lecture est juste si vous avez le sentiment d’avoir appris quelque chose. Si une interprétation vient directement d’un de vos livres et que vous sentez qu’elle ne vous parle pas vraiment, laissez-la tomber tout de suite (quelle que soit la notoriété de l’auteur !). Si une idée venue un peu par hasard n’est dans aucun livre, mais que vous “sentez” qu’elle a un rapport avec ce qui vous préoccupe, alors bingo ! Conservez-la précieusement. C’est votre question, pas celle d’un autre ; c’est donc vous qui aurez le dernier mot.

 

tarot marseille waite penduDernier conseil qui vous fera gagner du temps si vous utilisez les cartes renversées : Chaque renversement représente un blocage, un obstacle, le fait que l’énergie de la carte existe mais n’arrive pas à s’exprimer. Dans la pratique, on se rend compte que lorsqu’il y a plusieurs renversements, un seul d’entre eux est la clef du problème, celui qui a entraîné tous les autres ; si l’on permettait à cette carte-là de s’exprimer, tout se rétablirait comme par magie. En général les gens n’ont pas vraiment plusieurs problèmes n’ayant rien à voir les uns avec les autres, malgré les apparences ; les personnalités sont cohérentes, et on bute sur un obstacle à la fois. Essayez d’identifier, parmi les renversements, celui qui représente la clef du problème ; demandez-vous ce qu’il se passerait si vous parveniez à le redresser ; enfin, trouvez le moyen de le redresser (et mettez-le en pratique après votre tirage).

 

Pour conclure, s’il n’y avait que deux choses à retenir, ce seraient les suivantes :

1/ Vous cherchez à raconter une histoire. Laissez-vous donc aller, comme devant les cases d’une BD sans texte. L’intérêt du Tarot, c’est de vous raconter votre propre histoire d’une façon un peu différente de celle dont vous aviez l’habitude ; c’est ainsi qu’on fait le “pas de côté” qui permet de dépasser les obstacles.

2/ Si vous vous posez des questions, c’est pour y voir plus clair. Faites donc preuve de rigueur et de méthode, le plus possible. Écrivez clairement votre question, décidez de vos emplacements et tenez-vous-y ; surtout, n’oubliez ni l’une ni les autres pendant que vous lisez votre tirage. Ce sont ces garde-fous qui vous protègent de la confusion.

Bonnes lectures !

  • Bonjour Emmanuelle.
    Votre conception du tarot est rassurante voir ré assurante. Merci d être aussi humble et claire. Vous ne vous perdez pas dans des explications hors de la portée d autrui, enfin une professionnelle, qui parle de son expérience, de sa vie avec le tarot , mais qui communique réellement, et qui est aidante. Vous ne chercher pas à asseoir votre empirisme triomphant , vous avez une ouverture et un but très hermite, apporter la lumière à autrui pour qu il trouve sa propre lumière intérieure et avance sur son chemin.
    J apprécié vraiment votre énergie plus que maternante mais plutôt sororale. J ai réservé un stage en janvier avec vous et j espère de tout mon cœur pouvoir y participer malgré les temps tourmentés du moment.
    Merci encore de la délicate attention, introduite dans le colis que j’ ai reçu….une carte de votre nouveau tarot, qui n est pas arrivée la par hasard mais par rencontre , avec un message court mais qui en dit tellement.
    Bien sororalent

  • Odile

    Bonjour. Emmanuelle.
    Je voulais vous remercier pour ces explications. Claires bien détaillées .
    Illustrées d’exemples.. D’un coup tout semble pas facile
    Bravo pour ce travail que vous faites pour nous novices .
    Vous lire est un vrai plaisir..
    Merciiiiii prenez soin de vous
    Je vais bientôt commander les anti sèches. .( oui ça fait des semaines que j’en parle )
    À bientôt
    Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *