Signification du 10 d’Epées

Cette carte n’est pas très agréable à voir. On a tendance à passer vite dessus au moment de l’apprentissage, et on bloque quand elle arrive dans un tirage. Wow, qu’est-ce qu’on dit au consultant ? Explication de la signification, interprétation droite et renversée.

rider waite 10 d'épées« Cette carte n’indique pas spécialement une mort violente ». Comme à chaque fois qu’on se tourne vers le Pictorial Key to the Tarot de Waite avec l’espoir qu’il nous sorte de l’embarras, on bat tous les records de déception. Il nous reste donc à débrouiller tout ça nous-mêmes.

On sait que les mineures se comprennent en croisant la signification du chiffre et celle de l’élément. 10 = Transcendance, Aller au-delà ; Epées = Intellect, mental. Qu’est-ce que c’est qu’ « aller au-delà, dans le mental », et pourquoi est-ce que ça a l’air si affreux sur le Rider-Waite ?

Le mental, ça crée des systèmes. Un système, c’est une interprétation du monde qu’on consolide en mettant chaque nouvelle information à la place où elle fait sens. Pour un paranoïaque qui souffre d’un complexe de persécution, tout nouvel élément va venir étayer sa théorie, même et surtout le médecin qui lui propose son aide : lui aussi fait partie du complot pour me neutraliser, et c’est en effet la manière la plus efficace. Mais il n’y a pas besoin d’être paranoïaque pour se construire une vision des choses.

caughtLes systèmes, c’est comme des toiles d’araignée. La nature du mental est telle que quand on va jusqu’au bout, qu’on le laisse prendre toute la place, non seulement ça nous angoisse (on l’a vu avec le 9) mais ça finit par nous étouffer. On finit par se créer un cul-de-sac, un système tellement bien consolidé qu’il n’y a plus de place pour le moindre mouvement. Le mental nous a créé une prison alors que la réalité est toute autre.

On ne pourra en sortir que si on abandonne entièrement notre ancienne façon de penser, comme un papillon sa chrysalide. Par exemple, on s’est crevé à toujours chercher à avoir objectivement raison ? Oui, mais nous vivons tous dans un monde subjectif, donc l’objectivité n’est pas si importante, puisque personne ne la rencontre jamais. Ce serait comme vouloir voir quelque chose en dehors de nos propres yeux. Ce que peut ressentir l’autre, auquel j’ai passé mon temps à opposer des faits et des chiffres, c’est peut-être ça l’important.

Le 10 est la fin d’un cycle : on a terminé quelque chose (les Epées) et on passe à autre chose (les Deniers). On s’est perdu dans les rêts du mental jusqu’à être totalement coincé, mais l’as de Deniers nous montre le chemin : abandonner la spéculation et l’obsession en se réancrant dans le concret.

 

Derrière le corps, la noirceur impénétrable du 9 d’Epées a fait place à une aube dorée. On a cessé de se battre ; un nouveau jour se lève, entièrement différent de cette nuit de cauchemars. Là où l’arcane XIII nous parle de transformation, de repartir peut-être sur les mêmes bases, le 10 d’Epées est une vraie fin. Il nous indique de laisser tomber parce qu’il n’y a plus rien à tirer de là. On va trouver autre chose, mais ça n’aura rien à voir avec ce qu’on a vécu jusqu’ici.

pape bénédictionLe signe de la main est bizarre. Il est en général soit interprété comme une bénédiction, soit comme un signe ironique (croiser les doigts derrière son dos pendant qu’on jure ses grands dieux). Si c’est une bénédiction, elle peut être liée au soulagement de se rendre compte qu’on n’était pas obligé de rester enfermé dans ce plan-là (comme le Pape nous enseigne qu’il y a un sens supérieur, ce qui donne de la profondeur à notre vie).

Si c’est ironique, regardons un peu la mise en scène. Il suffit d’une épée pour tuer un homme ; ce n’est pas la peine d’en aligner dix. C’est une mascarade grandiloquente, exagérément dramatique, d’où l’interprétation parfois « hystérique » de la carte (pousser les hauts cris, agir en martyr, etc).

 

Dans un tirage :

Gay Tarot

Gay Tarot

Craquer. Laisser tomber. Souffrir. Subir. Se faire poignarder dans le dos. Etre cloué au lit. Faire le mort. Etre la victime. Etre au fond du trou. « Ça ne peut pas être pire ». Soulagement d’arriver à la fin, de ne plus avoir à se battre. Ecrasé par le poids des mots.

Tellement mauvais que c’en est presque drôle ou ridicule. Ces journées où tout va de travers, et où les petits ennuis vont s’accumuler et nous écraser sans qu’on arrive à trouver une prise pour redresser la situation.

Jouer la victime, exagérer ou mettre en scène sa souffrance, faire le martyr. Avoir l’idée qu’on ne s’en relèvera pas ; s’y complaire, s’apitoyer sur soi-même en oubliant qu’on trouvera autre chose en allant de l’avant.

On a fait le tour, on n’est arrivé à rien, ce n’est plus la peine d’en parler. Vous avez cassé les oreilles de tout le monde en suranalysant cette histoire jusqu’à l’obsession et ça ne mène à rien, il faut arrêter maintenant. Terminé, over & out. Assez ! Laisse tomber ! Accepter la défaite et passer à complètement autre chose.

Regardez cette interprétation géniale sur le Gay Tarot de Lee Bursten. Le 10 d’Epées est comme l’écran bleu de Windows : ce n’est plus la peine d’insister, plus rien ne marche, alors on débranche !

Renversé :

Cette façon de penser ne vous mène à rien et elle n’a que trop duré. Passer son temps à se préparer au pire, et n’en retirer que du stress. Avoir tellement peur que l’issue soit terrible qu’on résiste tant qu’on peut (mais on s’est monté la tête, la réalité est beaucoup moins menaçante).

Avoir a tellement enterré une grande blessure reçue par le passé qu’on ne se rend pas compte qu’elle a encore des répercussions sur notre vie aujourd’hui. Peut-être qu’on s’est forcé à pardonner, ce qui nous a fait prendre sur nous plutôt que de reconnaître et d’exprimer une douleur qui était en fait parfaitement légitime.

  • francoise

    Bonjour,
    vous faites des stages pour les mineures et quand ? Mais ce qui me gêne dans les tirages que vous proposez est le « renversé » car on ne lit pas un livre à l’envers que je sache et le tarot est comme un livre ?
    bien à vous
    follain

    • Emmanuelle

      Bonjour Françoise, c’est une bonne idée d’organiser une journée mineures, je m’y attelle et je vous tiens au courant !
      Le renversement est une technique très simple que l’on peut utiliser ou non selon qu’elle nous parle ou non, ça ne change rien aux cartes. Le Tarot est un livre spécial, on ne lit pas un livre normal dans le désordre non plus :-)

  • Guegun

    C’est sans aucun doute une façon concrète d’améliorer et de voir l’avenir…. Les péripéties les évènements vous sapent l’existence et vous minent.
    Je serais curieuse d’ approfondir cette connaissance : lire la carte de taro pouvoir interpreter pour pas sombrer et ressasser le passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *