Répondre par oui ou non avec le tarot

Aujourd’hui, une technique efficace pour débutants. Il y a des fois où il faut bien obtenir une réponse par oui ou par non : on fait un tirage sur un coin de table et on veut aller vite, on n’a pas le temps ou la possibilité de reformuler une question en mode « analyse », ou on a juste envie de s’amuser. Il y a une manière vraiment toute simple d’amener le tarot à répondre par oui ou par non, et d’en tirer quelque chose d’utile.

Deux possibilités : une simple, et une qui n’est pas difficile.

1) Les renversements

C’est la technique la plus simple du monde. Mélangez le paquet en retournant plusieurs fois la moitié inférieure, de façon à ce que toutes les cartes finissent mélangées à l’endroit et à l’envers. Si vous avez bien mélangé, environ la moitié de vos cartes seront à l’envers dans le paquet.

rider waite as de bâtonPosez votre question, coupez si vous voulez et tirez trois cartes. A l’endroit = oui ; à l’envers = non ; s’il y a plus de oui que de non la réponse est positive, sinon elle est négative.

On ne peut pas plus rapide – enfin, si, on pourrait ne tirer qu’une carte, mais au moins avec trois, on peut obtenir deux degrés de véhémence :

– 1 carte droite, 2 cartes renversées = non

– 0 carte droite, 3 cartes renversées = NON !

Cette méthode est largement utilisée. Ce qui est est un peu frustrant pour un lecteur chevronné, c’est qu’on ne tient pas compte des cartes elles-mêmes. On ne laisse donc pas le Tarot nous donner les conseils pour lesquels il est fait ; de plus, comme il est difficile de s’empêcher de lire les cartes posées devant nous, on peut avoir l’impression de se retenir pour rien. Mais elle peut au moins servir d’entrée en matière pour les débutants.

2) Ce que disent les cartes

L’autre méthode demande une vraie lecture du tarot, mais elle est aussi simple. Elle permet d’obtenir sa réponse tout en comprenant pourquoi on nous dit oui ou non. Donc, le conseil est implicite : si on vous dit non à cause de tel ou tel élément, eh bien corrigez-le.

Mélangez votre paquet en gardant vos cartes droites ; coupez si vous voulez, et tirez encore trois cartes. Vous allez tout de suite voir si les cartes qui sortent sont en lien avec votre question. Si vous avez utilisé les mineures, et que vous avez les significations des quatre éléments du tarot bien en tête, ce sera encore plus facile – contrairement à ce qu’on essaie de nous faire croire en France pour une raison incompréhensible, les mineures simplifient énormément les tirages et l’interprétation. Et cette technique est tellement simple qu’elle permet même de tirer avec les mineures abstraites du tarot de Marseille, c’est dire.

tarot rider waite monde

Si vous tirez celle-là, par contre, félicitations, c’est oui.

Vous avez posé une question sur l’amour et il n’y a que des Epées ? Eh bien c’est non. Et la raison a à voir avec ce que vous disent ces épées : trop de questions, besoin que les choses soient carrées alors que vous pourriez juste laisser l’histoire germer naturellement, etc. Par contre, si vous obtenez un mélange de Coupes (sentiments) et de Bâtons (désir), c’est mieux parti !

Si vous n’utilisez que les majeures, il faudra un petit effort supplémentaire, mais les cartes ambiguës trouvent facilement leur résolution par rapport à la question posée. Le Bateleur est un homme qui sait ce qu’il veut : c’est positif si vous espérez une rencontre, mais si la question concerne une tromperie, à ce moment il faut se méfier de son côté illusionniste. La Papesse a tendance à se replier sur elle-même, l’Impératrice est sexuellement épanouie, etc. Un tirage de type Tour / Diable / Ermite, c’est évidemment non ; mais en même temps, c’est un appel à décider de votre vie par vous-même au lieu de vous en remettre à quelqu’un qui ne sera que trop heureux de vous contrôler. Il n’y a donc pas à désespérer, mais à saisir l’occasion de vivre plus épanouie : le Tarot est fait pour nous apporter des choses positives.

Exemple de question oui/non :

– J’ai un loisir dont je souhaite faire une activité professionnelle. Vais-je réussir à gagner suffisamment d’argent pour en vivre ?

Réponse :

– As de Coupes – As de Bâtons – Pape

La question est purement financière. Vais-je gagner assez d’argent, oui ou non ? Aucun denier n’est sorti, zéro, rien, ce qui est une façon pas très diplomatique de dire que non, il n’y a pas d’argent en vue là-dedans.

Mais pourquoi ? Visiblement nous n’avons pas affaire à un businessman. Cette personne a un amour profond et authentique pour ce qu’elle fait (As de Coupes), c’est une très bonne voie pour elle (as de Bâtons), mais quant à savoir comment en faire une entreprise sérieuse, avec marketing, communication web, comptabilité et le reste, aucune idée. Tant qu’elle n’investit pas dans les conseils de quelqu’un qui lui dira quoi faire (le Pape), elle n’a aucune chance de faire quelque chose de rentable. Le « non » est très clair, et le Tarot donne en même temps la façon de corriger la situation. Pratique et efficace !

  • Michele

    Élémentaire, cher Watson! La clarté de tes interprétation est très inspirante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *