Mantegna : aux racines du Tarot

Le tarot de Mantegna est arrivé ce matin par la poste. Voilà un objet intéressant pour les perspectives qu’il nous donne : le Tarot que lisent les modernes n’a plus grand’chose à voir avec ses ancêtres. Le Mantegna est un bel exemple de ce que pouvait être un Tarot éducatif, loin de toutes les légendes qui empêchent aujourd’hui de profiter simplement de notre outil.

tarot mantegna logique

La Logique pense que les chimères, c’est n’importe quoi

Le tarot de Mantegna est un jeu de 50 cartes, partagées en cinq classes : les Conditions humaines (du misérable au pape), Apollon et les Muses, les Arts et les Sciences (dont l’astrologie), les Génies et vertus (Force, Justice et Tempérance, mais aussi Charité), et enfin les Planètes et Sphères célestes. Ce jeu date d’environ 1460, mais on a la forte impression qu’il s’agit déjà d’un mélange : on a une carte de la Lune mais pas du Soleil, certaines Muses ont l’air de faire double emploi avec certains Arts, tout cela semble assez peu systématique.

Tel qu’il est vendu aujourd’hui, ce jeu a l’air d’être redessiné par un artiste moderne qui a bien respecté les gravures anciennes ; les éditeurs se sont fait plaisir, les fonds métallisés claquent au point de gêner la contemplation des cartes, mais l’impression globale est très agréable.

C’est également un exemple amusant de tiraillement entre intérêt historique et exigences du marché. Il est bien évident que les travaux historiques pointus feront moins d’argent que les manuels de divination, raison pour laquelle les superbes travaux de Dummett, Decker et Depaulis ne sont pas traduits en français. Pour le Mantegna, l’éditeur Lo Scarabeo a préféré ne pas prendre de risque, et a carrément rajouté 25 cartes sur lesquelles sont imprimées des significations divinatoires pour chaque allégorie. L’Astrologie se met à signifier le fait de prendre en compte les choses occultes, comme si ce n’était pas une science à l’époquemantegna-5 (au moins cela compense l’absence de Papesse dans le jeu, puisqu’on ne met pas quelque chose qui n’existe pas dans un jeu qui sert à éduquer sur ce qui existe). Le Gentilhomme devient le fait d’être gentil, ce qui est un peu débile ; la muse Terpsichore (muse de la danse) se voit adjoindre la signification « Danser avec son prochain tout en restant unique », ce qui me fait me gratter la tête. Le petit livre blanc propose un tirage dit « de l’échiquier », sorte de Solitaire méditatif. C’est la même chose que le jeu qui vient avec Windows, sauf que l’on prend en compte les significations des cartes qui bloquent ou posent problème pour penser à faire un parallèle avec sa vie plus tard.

Quelques figures rappellent le tarot de type Marseille, mais pas beaucoup. Le Miséreux est un mendiant qui se fait mordre par un petit chien, comme notre Fou aujourd’hui, mais il ne va nulle part ; l’artisan fait quelque chose avec des outils sur sa table, mais ce n’est certainement pas un bateleur de foire. La Force est de l’ancienne école : elle brise une colonne plutôt que de maîtriser la bête. L’Empereur n’a pas d’Impératrice, et à part le Pape, les références chrétiennes sont absentes. Vous trouverez ici un article sur les liens entre le tarot Mantegna historique et la suite que nous connaissons aujourd’hui (Empereur, Impératrice, etc).

mantegna-4Bref, voilà un objet joli à voir et agréable à manier, même s’il n’a rien à voir avec la lecture du Tarot moderne. C’est une élégante récusation de toutes les légendes que l’on entend tout le temps sur le Tarot : il viendrait de Marseille, et aussi d’Ancienne Égypte, il serait apparu tout d’un coup, dans une perfection intangible et immémoriale, il aurait été conçu pour contenir un savoir venant de la nuit des temps, etc. De toute façon, il suffit de quelques recherches pour voir que la lecture du Tarot telle qu’elle se pratique aujourd’hui est une construction artificielle, bien postérieure au jeu lui-même : si les premiers jeux datent de la Renaissance, l’idée de les utiliser pour autre chose que jouer aux cartes n’apparaît pas avant la fin du dix-huitième siècle, et c’est l’essor de l’occultisme occidental au dix-neuvième qui met en place le système qui fonctionne toujours aujourd’hui.

On trouve le tarot de Mantegna ici ; c’est un beau cadeau pour toute personne qui s’intéresse aux racines du Tarot ou à l’art de la Renaissance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *