Lire le Tarot aux inconnus

Lire le Tarot pour soi-même, c’est difficile, surtout quand on débute. On peut commencer à nourrir sa pratique en faisant quelques tirages à nos amis ou dans notre foyer. Cela permet de s’essayer aux cartes en confiance et avec légèreté, donc c’est un pas important dans notre apprentissage.

Mais le premier vrai tirage ouvre toutes les portes.

L’ambiance, ça allait

Un « vrai » tirage, c’est celui qu’on fait à quelqu’un qu’on ne connaît pas, et qui n’attend que cela de nous, une relation qui se fait uniquement autour des cartes. Et un premier vrai tirage change tout : ce n’est plus un loisir qu’on pratique dans son coin, c’est quelque chose qu’on apporte.

Mon passage à moi s’est fait sur Petite-Terre, l’île des iguanes en Guadeloupe. La discussion avec les autres passagers du bateau avait mené au tarot et de fil en aiguille, j’avais promis un tirage à une dame. Quand nous avons remis le pied sur la terre ferme, nous sommes parties nous isoler dans un café et nous avons commencé.

Tout ce qu’il y a à dire, c’est que c’était une personne merveilleuse et pleine d’amour. Nous avons « accroché » tout de suite ; le tirage a été clair, rapide et révélateur, ce qui lui a donné les moyens d’envisager sereinement la marche à suivre pour une question qui l’angoissait. Enthousiasmée, elle a tenu à me fourrer deux billets dans la main. La bascule du premier paiement.

fool600largeC’est de cette façon que cette femme a rendu possible toutes les extraordinaires rencontres qui ont suivi. Le premier tirage à un inconnu est un passage initiatique. Il nous fait aussi réaliser à quel point c’est beaucoup plus facile que ce à quoi on s’attendait si on n’a encore lu qu’à soi ou à des amis. C’est peut-être contre-intuitif, mais moins on en sait sur la personne, moins nos opinions ont de poids, donc plus l’interprétation se fait librement. Pour nous-mêmes, on en attend beaucoup ; notre ami fait partie de notre vie, et on ne peut s’empêcher de penser quelque chose de ce qu’il fait ou devrait faire ; mais la personne de passage n’est l’objet d’aucun jugement, aucune attente, aucune projection. C’est là que le Tarot s’exprime le mieux.

Ceux qui souhaitent juste faire de leur Tarot leur outil et guide personnel peuvent tout de même faire l’expérience de lire une fois ou deux à des inconnus, dans un cadre informel, sans rien demander. Avoir vu les cartes s’exprimer « à fond » décuple la confiance et facilite sa pratique personnelle. Si vous préférez rester dans un cadre confortable, profitez des forums sur Internet pour proposer vos interprétations et demander des retours. Vous verrez que vos lectures deviendront de plus en plus naturelles et efficaces.

  • Je confirme ce que vous dites Emmanuelle. Le fait d’avoir commencé par les membres de ma famille m’a formé, si je puis dire. Mais c’est en me lançant pour le proposer à des inconnus que j’ai compris que j’avais quelque chose à transmettre. Et plus j’ai pratiqué (avec de longues périodes inactives) plus j’ai laissé le côté divinatoire pour me concentrer sur le conseil et le soutient. Comme je le répète à ceux auxquels je fais un tirage, les cartes apportent un message, un conseil, mais c’est toujours vous qui décidez pour votre vie. :-))
    Cela dit, malgré moi il m’arrive d’annoncer des événements qui se réalisent.
    J’ai toujours été attiré par le tarot de Marseille (essentiellement) mais sans jamais arriver à m’y mettre et finalement c’est avec d’autres cartes que j’ai trouvé une voie. Peut-être au plaisir de se croiser, à défaut physiquement ou moins spirituellement.
    J’en profite pour présenter mes bons vœux en cette nouvelle année.
    Cordialement
    Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *