Guide express pour réussir un tirage de tarot

Besoin d’une méthode pour tirer le tarot, sans savoir où chercher ? Vous apprenez à tirer les cartes et vous cherchez une technique fiable à adopter ? Voici un résumé global des méthodes qui marchent pour le tirage et l’interprétation ; il vous servira d’aide-mémoire pour lancer et réussir vos premiers tirages de tarot.

Définir la question

Elle est souvent moins claire qu’on ne le pense. Faites l’expérience en l’écrivant sur un morceau de papier : c’est difficile de trouver une formulation juste et percutante.

fier de moiLes questions qui fonctionnent le mieux sont des questions ouvertes dont vous êtes le sujet. Elles permettent au Tarot de vous répondre par des conseils, afin que vous sachiez comment agir au mieux pour résoudre votre problème. Si vous préférez une question fermée, dont vous n’êtes pas le sujet (X pense-t-il à moi ?), il vous répondra quand même par des conseils… mais comme vous vous y attendrez moins, l’interprétation risque d’être un peu plus difficile. Vous pouvez essayer de reformuler la question jusqu’à en être le sujet actif : c’est un excellent exercice qui nous redonne le contrôle de nos actes et de la situation (Qu’est-ce qui m’empêche de passer à autre chose depuis X, que puis-je faire pour stabiliser mes relations… ?).

Deux règles à retenir : à question vague, réponse vague ; et assurez-vous que votre téléphone soit éteint pendant votre tirage de tarot. Vous vous offrez un moment de calme et d’introspection où vous êtes en sécurité avec vous-même, l’extérieur ne doit pas venir vous rappeler à l’ordre.

 

Choisir le tirage en fonction de la question

Il y a une infinité de types de tirages possibles. Tirage en croix, croix celtique, tirages à 1, 2, 3, 5 cartes ou plus : vous allez choisir ou créer le vôtre en fonction de votre question. La seule chose à savoir, c’est que quand on utilise plusieurs cartes, c’est pour décomposer la question en autant de facettes. Ce travail de déconstruction la rend plus facile à analyser, donc la solution arrive plus simplement.

Imaginons une question de couple simple. On peut la décomposer en 3 points de vue différents : le point de vue du partenaire 1, le point de vue du partenaire 2, et celui du couple lui-même, qui est lui-même quelque chose de plus que les deux partenaires. 3 cartes suffiront donc pour une réponse brève. (Exemple de ce tirage avec des cartes renversées)

tarot cartesVous aurez besoin de plus de cartes si votre question est plus complexe et que vous avez besoin d’une réflexion approfondie. Vous pouvez inventer vous-même votre tirage en déclinant différentes façons d’examiner la question (d’où vient réellement le problème, qu’est-ce que représente la situation pour moi, quelle attitude adopter pour le surmonter, quel bénéfice puis-je espérer tirer de la situation, à quelle évolution puis-je m’attendre, etc). Vous pouvez aussi choisir un tirage de tarot dans un livre ou sur un site si tous les emplacements vous paraissent bien pertinents par rapport à votre question. La Croix celtique est excellente pour faire un point détaillé sur sa vie aujourd’hui, d’où l’on vient et où on va. Le tirage en croix donnera une réponse claire à une question importante.

 

Tirer les cartes

Il n’y a aucune règle pour « bien » tirer. L’important est de se sentir à l’aise ; les différents gestes que l’on peut faire ne servent qu’à exprimer symboliquement notre volonté de comprendre et de résoudre le problème. Ma méthode, que vous modifierez selon ce qui vous semble le plus confortable :

  • conscienceBattre les cartes suffisamment longtemps. Fixer l’esprit sur la question pendant le mélange ; lorsque les pensées semblent vouloir partir sur autre chose, les y ramener avec douceur.
  • Poser le paquet sur la table. La main gauche posée sur le paquet, prendre une seconde ou deux pour prendre conscience qu’on est ici et maintenant. La main gauche est symbole de réceptivité, et la seconde de conscience débarrasse l’esprit du « bavardage » du mental pour mieux l’ouvrir à la question. Couper le paquet en deux et poser la moitié du dessous sur le dessus.
  • Tirer les cartes dans l’ordre, face visible, à partir du haut du paquet. (Je trouve que le tirage face cachée engendre un effet de suspense et de mystère qui n’a pas lieu d’être quand on cherche à amener de la clarté).

L’interprétation

1. Avant de lire quoi que ce soit, observez l’effet global.

2tarots

  • Vous avez été soulagé ou contrarié par certaines cartes ? Cela devrait vous aider à avoir une idée globale de la réponse, détailler vous montrera juste comment vous en tirer au mieux.
  • Si vous tirez avec le jeu complet, observez la proportion majeures / mineures. Plus il y a de majeures, plus c’est important pour vous ; au contraire, si une question qui vous faisait peur ne reçoit que des mineures, votre problème sera beaucoup plus facile à résoudre que vous ne le pensiez. S’il y a une majeure, elle vous montre où est le point important.
  • La répartition des éléments (bâtons, épées…) vous donnera la tonalité du tirage. Plus il y a de bâtons, plus il y a de passion ; plus de coupes axeront sur l’émotion ressentie ; plus d’épées, plus on ira du côté du rationnel ; plus de deniers vous ramèneront sur terre avec des observations concrètes. Si un élément manque, c’est intéressant ! (Par exemple si les deniers manquent totalement dans une question financière, c’est non).
  • Idem avec les cartes renversées. Plus il y en a, plus vous aurez de travail pour « redresser la barre », mais plus la solution sera facile à trouver (pour redresser une carte il suffit de faire ce qu’elle indique droite).
  • Y a-t-il une progression visible ? Certaines cartes sont-elles regroupées à un endroit du tirage, par série (majeures/mineures, masculin/féminin, effrayant/rassurant…), élément (bâtons, coupes…) ou par couleur ? Pouvez-vous dégager un axe de symétrie ? Si c’est le cas, il vous indique autour de quoi tout tourne, ou votre tirage vous dit « D’un côté… et de l’autre… ».

« Mettre la clef sous la porte » ?

Visiblement dans ce tirage, l’axe de symétrie qui écrase tout montre l’origine du problème. L’interprétation va tourner autour de cela. Dans celui-là aussi, les cartes semblent classées par nature, ce qui donne une réponse en trois temps.

  • De même, voyez-vous de franches oppositions (un Empereur lourdement assis sur un Fou), ou de troublants airs de famille (Pape / Diable, Justice / Bateleur, Papesse / 2 d’Epées…) ?
  • Certains détails des cartes permettent-ils des jeux de mots en rapport avec votre question ?

 

2. Maintenant, expliquez les cartes les unes après les autres.

Cela vous sert à « entrer » dans le tirage. C’est à la fin de cette étape que vous pourrez formuler une réponse précise.

teniers alchimistePour interpréter vos cartes, combinez l’emplacement avec la signification générale de la carte (la première formulation qui vous vient à l’esprit est en général la bonne). Vous cherchez à traiter chaque emplacement comme une sous-question à laquelle sa carte vient répondre. Prononcez le nom de la carte et ce qu’elle vous apprend ou ce que fait le personnage pour lancer la machine si vous ne savez pas par où commencer, ou aidez-vous d’un guide des significations en ne sélectionnant que ce qui vous parle, le reste en découlera naturellement.

Vous n’aurez ensuite qu’à combiner tous ces éléments en une phrase pour avoir votre réponse.

 

Exemple, pour un tirage professionnel :

rider waite 8 de deniersEmplacement : « Vous« , carte : Cavalier de Deniers = Avancer dans le domaine du concret, avec régularité et fiabilité. Interprétation : « Vous êtes un employé modèle ».

Emplacement : « Obstacle », carte : 8 de Deniers = Productivité. Comment la productivité peut-elle être un obstacle ? Si on en fait trop, et qu’elle nous épuise. En effet, le personnage de la carte a fait tellement de deniers qu’il ne sait plus quoi en faire et les pose un peu n’importe où. Interprétation : « Vous travaillez trop ».

Emplacement : « Cause », carte : Reine d’Epées renversée = ne pas « Voir et exprimer les choses avec clarté, trancher, juger ». Interprétation : « Vous ne vous exprimez pas clairement », ou « Vous ne dites jamais non ».

A partir de là, on peut formuler la signification du tirage : « Vous êtes épuisé parce que comme vous n’avez pas exprimé clairement vos limites, on en a profité pour vous submerger de travail, de façon à tirer avantage de votre attitude d’employé modèle ».

Le conseil en découle naturellement. Ici le renversement facilite les choses, il suffit d’utiliser la qualité de la Reine d’Epées droite. « Dites clairement ce qui vous paraît déraisonnable et ayez le courage de refuser les abus, sinon vous allez vous tuer à la tâche pour rien ».

 

C’est aussi en lisant les cartes les unes après les autres que vous vous rendrez compte des liens logiques à l’intérieur du tirage. Vous comprendrez certaines cartes comme les causes ou les conséquences de certaines autres, ce qui peut vous aider à identifier l’origine du problème.

Si votre interprétation vous paraît logique et que vous sentez que vous pourriez la défendre au besoin, alors elle est juste. N’oubliez pas que le Tarot donne toujours des conseils positifs. Ils sont parfois suprenants, mais toujours axés vers plus de conscience et plus de responsabilité. C’est son travail. Il ne vous dira jamais d’aller poignarder quelqu’un dans le dos, mais il vous indiquera la raison derrière un malentendu, ou ce que vous feriez bien de reconsidérer.

 

L’étape la plus difficile

Pokemons-01Après votre tirage, n’oubliez pas la réponse qui vous a été donnée et appliquez le conseil… C’est évidemment la partie la plus compliquée, surtout si un tas de lourdes majeures vous ont fait des remarques existentielles. Donnez-vous du temps, les choses se font rarement du jour au lendemain ; et d’ici là, il est inutile d’interroger les cartes à nouveau. Vous pouvez noter les éléments intéressants de votre tirage dans un cahier pour votre pratique et vous aider à vous souvenir du conseil précis.

 

Avez-vous des exemples d’interprétation à partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *