Ce gênant 7 de Coupes

Le Tarot nous dit ce que nous avons besoin d’entendre. Pas ce dont nous avons envie ! Mais cela ne veut pas dire qu’il faille désespérer devant une carte en apparence négative : elle n’est certainement pas là pour sanctionner, mais pour donner de quoi penser. Exemple : le 7 de Coupes, qui peut nous paniquer quand il sort à propos d’un projet, mais qui remettrait plutôt en question l’attitude avec laquelle nous le portons.

Deux exemples de tirages, un sentimental l’autre professionnel :

sept de coupes tarot significationCette personne m’a tapé dans l’œil. Sommes-nous faits l’un pour l’autre ? A quoi m’attendre avec elle ?

Le tirage fait ressortir les débuts d’une attirance mutuelle, dans le contexte d’un cadre de vie très frustrant pour la personne qui pose la question. Tout semble prometteur, jusqu’à l’emplacement qui doit représenter ce vers quoi tend la relation : 7 de Coupes.

Ce projet qui me tient énormément à cœur, puis-je m’y lancer ? Que va-t-il m’apporter ?

Le projet est enthousiasmant, il mûrit depuis longtemps, et représenterait une bouffée d’oxygène dans le cadre d’une intense frustration professionnelle. On fait un tirage à une seule carte pour savoir ce qu’il y a à en penser aujourd’hui : 7 de Coupes.

Même carte, même interprétation. Attention ! Surtout quand on tire pour soi-même, il est très important de ne pas laisser notre anxiété nous lancer directement dans l’interprétation catastrophe : je me fais complètement des films, cette relation c’est du vent, ce projet est une erreur, je n’ai rien compris, je dois laisser tomber tout de suite… alors même que mon cœur m’y porte ! Ces interprétations sont insuffisantes parce que bloquantes (elles ne permettent pas de comprendre le problème, donc impossible de s’améliorer). Gardons fermement à l’esprit que le Tarot est un outil de réflexion : il sert à nous montrer ce à quoi il faut réfléchir aujourd’hui, donc à nous donner les moyens de choisir au mieux pour nous. Certainement pas à juger à notre place ou à nous servir des sentences-couperet auxquelles il n’y aurait plus qu’à se soumettre.

N’empêche que la carte veut quand même dire : illusion, fantasme, se faire des films, se monter la tête. Alors, que peut-on donc en tirer d’utile pour les deux situations ?

morgan greer 7 de coupesUtile, c’est-à-dire qui va permettre aux consultants d’agir au mieux pour eux, pas de les soumettre à un jugement. Il faut bien remarquer que les deux situations ont quelque chose de fort en commun : on a un projet qui s’insère dans un contexte de frustration profonde. A ce moment le 7 de Coupes amène un conseil qui peut faire sens : attention, vous risquez de projeter du fantasme sur ce projet ou cette relation, en en attendant qu’ils se fassent la clef qui va résoudre tous les problèmes du reste de votre vie.

Cela ne veut pas dire que le projet soit faux, ou que le partenaire soit mauvais. Comme toujours, les cartes nous encouragent à aller réfléchir à un élément auquel nous n’aurions pas forcément pensé. Ne suis-je pas en train de mettre la pression à mon partenaire en attendant de lui qu’il résolve toute la frustration accumulée dans le reste de ma vie, alors que c’est plus que ce qu’un partenaire sain peut accepter ? Ne suis-je pas en train de me créer une image à la fois salvatrice et inaccessible de mon projet professionnel, comme si je devais avoir l’impression qu’il est irréalisable et rester à ma place, parce que je sais bien par ailleurs que tous les problèmes ne se résolvent pas d’un coup de baguette magique ? Dans les deux cas, le 7 de Coupes nous avertit : vous êtes en train de faire de ce projet un support de projections, de fantasme, attention à ne pas trop vous laisser aller dans cette voie sous peine d’être déçu plus tard. Le problème n’est pas le projet mais son contexte, une situation qui contient un piège inhérent, dans lequel il ne faut pas tomber.

  • le premier mot qui me venait suite aux problématiques était de « recadrer » la situation. en gros, j’étais en train de penser que cette carte parle de frustrations et que les choix du possible est multiple pour la personne qui pose la question… pleins de choix, pleins de choses possibles! Alors pour éviter de partir en cacahuète comme on le dit dans cette expression, il faut se dire: oui c’est tentant de partir en folie, mais recentre ton objectif, arrête de rêvasser et construit un truc concret. merci en tout cas pour cette article, j’attends avec hâte un livre RW de ta plume pour étudier toutes les interprétations en profondeur! vraiment intéressant, merci de faire un travail de qualité pour s’ouvrir à interprétation aussi facilement.

Répondre à domusterra Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *