Archives de la catégorie : Majeures

Les mystères de la Maison-Dieu

tarot wirth maison dieu

La Maison-Dieu : cette arcane continue à déconcerter les lecteurs français à cause de son graphisme. Là où l’immense majorité des tarots montrent la représentation parfaitement standard d’une tour frappée par la foudre, avec éclair en zig-zag et tout, le tarot de Marseille a été décrit comme « éjaculation » avec « une plume qui sort » et des « confetti symboles de joie cosmique » : de quoi se retrouver bien embrouillé. Alors, d’où vient cette étrange divergence et qu’interpréter ?

Lire la suite »

Les quatre anges du Tarot

Le travail de la Golden Dawn a apporté une autre modification que la numérotation : les tarots de cette tradition changent le Cupidon de l’Amoureux en ange ou archange, cela pour introduire une cohérence supérieure dans l’ensemble du jeu (il peut y avoir progrès en Tarot comme partout ailleurs). Nous voilà avec quatre anges ou archanges en tout – qui sont-ils et quelle est leur signification symbolique ?

Lire la suite »

Arcanes majeures et questions oui/non

oui-ou-non-dilemme

On rencontre des questions fermées, c’est-à-dire auxquelles on ne peut répondre que par oui ou non, surtout en mode divinatoire. Le Tarot conseille ; pour être bien sûr qu’un tirage donne une réponse clairement positive ou négative, il va falloir s’appuyer sur des techniques particulières. Proposition de grille de lecture pour clarifier les significations des majeures dans un tirage oui/non.

Lire la suite »

Les métiers des majeures

8-de-deniers-urban-tarot

Quel métier choisir, pour quel travail suis-je fait et comment le décrypter dans un tirage ? Ou bien : comment s’amuser un peu avec les majeures pour continuer à se les approprier sans tomber dans l’écueil du trop abstrait, trop mystérieux ou trop impressionnant. Petit florilège à compléter avec vos idées !

Lire la suite »

Que faire des cartes « négatives » ?

tarot cartes négatives

Toutes les cartes de Tarot ne sont pas roses et souriantes, au contraire. Comme dans le langage verbal, certains mots ont des connotations plus dures que d’autres, et il en faut l’éventail pour pouvoir parler de tout. Mais que faire lorsqu’un tirage innocent fait sortir des cartes qui effraient ? Voici comment les interpréter de façon constructive, parce que le Tarot sert à cela.

Lire la suite »

L’interprétation change-t-elle selon le jeu ?

différence rider waite marseille

Les images des arcanes présentent des différences plus ou moins prononcées selon le jeu qu’on utilise. Un personnage tourné vers la droite dans une certaine version du tarot de Marseille peut se retrouver tourné vers la gauche dans une autre, un objet tenu à la main est remplacé par un autre, un détail ajouté. En quoi cela change-t-il l’interprétation et comment en tenir compte dans un tirage ?

Lire la suite »

Le Bateleur : signification et symboles

le_bateleur

Le Bateleur : étrange carte que celle-là, première étape du chemin. Un jeune homme est en train de faire quelque chose, mais quoi ? Signification générale dans le système des arcanes majeures, symboles (tarot de Marseille et Rider-Waite), et signification dans un tirage à l’endroit et à l’envers. (Extrait du livre)

Lire la suite »

Des Yods partout

yod

Le tétragramme divin (yod, hé, vav, hé) représente traditionnellement un condensé des principes de la création. On le retrouve de temps en temps caché sur une carte quand sa signification se rattache à un de ces principes fondamentaux. Les yods dispersés dans plusieurs cartes du Rider-Waite leur donnent un air kabbalistique et compliqué, mais c’est en réalité assez simple à comprendre.

Lire la suite »

Un intéressant jeu de regards

Capture

Le Tarot nous parle de notre chemin d’éveil. Lorsque plusieurs personnages apparaissent dans une carte, c’est pour représenter différentes parties qui nous constituent. Si l’une regarde l’autre, alors cela nous permet de comprendre comment nos différentes facettes s’articulent et travaillent ensemble. Il est intéressant d’observer l’évolution des jeux de regards au fur et à mesure qu’on avance dans les Majeures, pour voir précisément ce qui change.

Lire la suite »

Les Majeures. II : La Papesse

rider waite papessePrenons conscience que nous n’avons pas conscience de tout.

Une femme retirée, calme, garde quelque chose dont elle est la Grande Prêtresse (les titres anglais des cartes sont toujours plus parlants que les mots français, hermétiques). Assise devant un voile, elle est froide, réceptive comme son sexe l’implique, et tient un livre sacré dont l’étude l’occupe et la replie sur elle-même. Sur le Rider-Waite, elle est entourée par des images de la Lune sous toutes ses formes, accentuant l’idée de réceptivité et de réflexion – car la Lune ne brille que par la lumière du Soleil qu’elle reçoit et réfléchit. Ce symbole ajoute en plus l’idée de la nuit, car la Lune est l’astre des rêves. De même, le livre que tient la Papesse, la Tora, est l’enregistrement de la mémoire des hommes (le H de Torah est omis pour la blague avec Taro(t) comme sur la Roue de Fortune, Rota/Tora/Taro/Orat). Ces symboles convoient donc l’idée que le monde intérieur voilé, qu’elle garde, est constitué de tout ce qu’il a reçu de l’extérieur, et qu’il a enregistré. Armés de l’indice flagrant de la Lune, nous comprenons donc qu’il s’agit de l’inconscient, cette partie de nous qui enregistre tout par réceptivité – sous hypnose par exemple, nous pouvons retrouver des informations enfouies, oubliées par le conscient. Cette partie est derrière un voile parce que nous n’en sommes pas conscients, mais elle est quand même ; celui qui l’oublie risque de subir bien des névroses sans pouvoir rien y faire !

Lire la suite »

Les Majeures. XIX : Le Soleil

tarot marseille soleil significationRayonner d’une joie communicative.

Nous voici à la troisième d’une série d’arcanes de plus en plus lumineuses. L’Etoile nous avait permis de voir le Désir que l’on poursuivait ; le voyage de la Lune nous a donné les moyens de l’atteindre en réconciliant nos différentes parties ; le Soleil est la clarté enfin atteinte. C’est donc un arcane de succès et de joie, de clarté et de libre expression.

Nous avons été purifiés par la Lune, car le voyage dans les profondeurs nous a permis de nous réconcilier avec tout ce que nous trouvions à l’intérieur (représenté par les trois animaux de l’arcane XVIII). Maintenant qu’il n’y a plus de conflit, tout peut s’éclairer dans cette arcane de guérison. La clarté du Soleil représente le fait d’y voir enfin clair : nous pouvons enfin nous exprimer librement, car nous avons désormais conscience de tout et la vérité parle d’elle-même. Nous savons qui nous sommes et connaissons nos limites (représentées par le mur, qui n’est pas si haut qu’il nous interdirait de le sauter, mais sert à clairement délimiter un territoire au-delà duquel il est inutile d’aller car nous avons déjà terminé notre aventure).

Lire la suite »

Les Majeures. XIII : La Mort / Arcane sans nom

tarot de marseille mort arcane sans nom significationFaire place pour une renaissance.

Encore une fois, il y a deux niveaux d’interprétation possibles : un enseignement sur la mort littérale, qui nous aide à mieux vivre par contraste, et un autre sur le chemin initiatique.

L’image du Faucheur est un symbole évident. Prise concrètement, la mort est l’événement que chacun est absolument certain de rencontrer, quelle que soit sa classe sociale, son niveau de pouvoir, sa richesse, etc. Elle nous force à reconnaître que ces choses-là n’ont pas le degré d’absolu auquel on les porte parfois. Il y a donc de l’absolu, et du relatif – l’idée d’absolu n’est pas facile, on ne peut la penser qu’à partir d’un certain stade d’évolution, et c’est un signe de maturité.

Lire la suite »

Les Majeures. X : la Roue de Fortune

tarot de marseille roue de fortune significationComment surfer sur le changement

La Roue de Fortune : le titre rappelle un jeu télévisé où la vie des participants pouvait se retrouver bouleversée par un énorme gain d’argent… ou pas. Belle manière de signifier que rien d’important n’est entre nos mains.

Parfois tout nous semble aller dans notre sens, puis les choses se gâtent et quoi qu’on fasse on se retrouve emporté dans les ennuis. La vie est un continuel changement, fondé sur une instabilité permanente (l’eau sur laquelle s’appuient les tréteaux sur l’image) ; c’est d’ailleurs ce qui en fait la vie, car les choses figées sont mortes. Une interprétation simpliste de notre carte pourrait être : si ça va mal, ça va aller mieux, et ne nous reposons pas sur nos lauriers, car le contraire vaut aussi.

Le conseil serait alors d’accepter de ne pas s’agripper à un réel sur lequel on n’a de toute façon pas prise. Il est facile de se réjouir lorsque les choses vont dans notre sens et de sombrer dans le malheur lorsqu’elles se retournent contre nous ; or, cela montre que nous avons des réactions mécaniques – elles ne dépendent pas de nous, mais des choses. Où sont alors les possibilités d’action ?

Lire la suite »

Les Majeures. IX : L’Ermite

hermite tarot de marseille significationUn guide qui n’impose pas la voie

L’Ermite est un vieillard : chargé d’expérience, il a tiré toutes les leçons de son propre chemin. Il a avec lui la force du Temps, dont l’épreuve assure la vraie valeur des choses, puisqu’il fait tomber dans l’oubli les superficielles et les illusoires.

Son chemin a commencé par le Bateleur, et on a vu qu’il s’agissait toujours en filigrane de la question de notre Désir, cette question qui est une énigme alors même qu’elle nous concerne, mais que nous sommes là pour réaliser. L’Amoureux lui a montré que c’était l’affect qui mettait sur la voie de ce Désir ; le Chariot a pris cette voie, et la Force s’est chargée de nous faire comprendre que nos pulsions ne la contredisaient qu’en apparence.

L’Ermite a donc compris qu’il était déterminé par quelque chose de l’ordre de l’affectif, et il en tire une déduction radicale : nous sommes essentiellement seuls.

Lire la suite »

Les Majeures. VIII (XI) : La Force

force 8Nous choississons de suivre l’ordre établi par la Golden Dawn, où Force = 8 et Justice = 11. Voir plus d’informations sur ce choix, qui évidemment ne modifie pas l’enseignement fondamental de la lame.

Sortir du refoulement par la compréhension

Le Chariot (VII) est parti à la conquête du monde extérieur, terminant ainsi le cycle I-VII qui visait à nous donner les outils nécessaires pour comprendre et agir sur le monde. Ceci fait, la Force vient lui apprendre que sa maîtrise ne sera pas complète si elle n’inclut pas aussi l’intérieur.

Lire la suite »

Les Majeures. VII : Le Chariot

Agir dans la bonne direction mène à la victoire.

tarot de marseille chariot significationLe personnage du Triomphateur, sûr de lui et couronné (dans le Rider-Waite, par une étoile identique à celle de l’Etoile, XVII, parce qu’elle représente le guide sûr qu’est ce désir), conduit un bien curieux Chariot. Il est tiré par deux créatures contradictoires : soit d’énigmatiques sphinx qui ne tirent pas grand’chose, soit deux chevaux qui ne vont même pas dans la même direction. La suivraient-ils que le chariot n’irait pas bien loin de toute façon : c’est un bloc carré fiché dans le sol, et dont les roues paraissent plus décoratives qu’autre chose. De plus, sur un chariot normal, il y a des rênes – notre Triomphateur esquisse le geste de les tenir, mais elles restent obstinément invisibles.

Alexandre le Grand n’aurait jamais mis les pieds dans un tel véhicule. L’idée de conquête matérielle est attrayante mais ne suffit pas à rendre compte de l’enseignement de la carte. Le Tarot est un livre de progression ; cherchons donc l’étape qui suit l’enseignement de l’Amoureux.

Lire la suite »

Les Majeures. VI : L’Amoureux

tarot marseille amoureux significationRègle : Comment faire le bon choix à tous les coups

Après avoir obtenu les outils permettant de maîtriser le monde matériel (I-IV) et appris à (s’)écouter (V), l’homme est confronté à son premier choix personnel. C’est une entrée en matière : la sagesse accumulée dans les arcanes précédents ne sert à rien tant qu’elle n’est pas mise à l’épreuve, car sinon elle ne serait que théorique.

Traditionnellement, on lit cette lame comme une référence à la question du choix. Dans le tarot de Marseille, on voit un homme entre deux femmes, l’une sévère et pas très jolie, l’autre jeune et séductrice. On pourrait l’interpréter comme la croisée des chemins entre la vertu et le vice, ou entre une voie spirituelle aride et la tentation de la facilité, de vivre sans se poser de question. Mais cette interprétation simpliste ferait intervenir une morale contraignante, sans vraiment de solution satisfaisante : pourquoi l’homme devrait-il se résigner à suivre la femme laide ?!

Lire la suite »

Les Majeures. XVIII : La Lune

Ltarot marseille lunea nuit sombre et effrayante.

La Papesse (II) nous avait fait observer notre monde intérieur, pour nous montrer qu’il va au-delà de ce dont nous sommes simplement conscient. Nous avons des rêves que nous ne comprenons pas, par exemple. La Papesse ne nous a pas appris à les maîtriser ; elle s’est contentée de nous faire prendre conscience que nous sommes un être à deux faces, et nous a laissés avec un avertissement : ne pas soulever le voile avant d’être prêt.

L’arcane II est régi par la Lune (représentée sur la couronne et aux pieds de la femme), car c’est le symbole de la nuit, des rêves, des formations de l’inconscient qui se déchaînent pendant le sommeil de la raison. La Gardienne montre qu’il y a un voile, mais pas ce qu’il y a derrière. Par conséquent l’arcane de la Lune, la vraie (et non plus une simple représentation), est bien ce qu’il y a derrière le voile : les forces de l’inconscient, auquel il va falloir se confronter pour réconcilier nos deux parties.

Lire la suite »

Les Majeures. V : Le Pape

pape tarot marseille interprétation

Ecouter l’enseignement sacré pour le reconnaître en soi.

Les quatre premières arcanes ont montré la progression de l’homme dans sa maîtrise du monde matériel. D’abord, il a appris à appliquer sa volonté aux éléments (I). Ensuite, il s’est rendu compte qu’il restait un mystère pour lui-même et qu’il y avait un travail à réaliser sur cette énigme (II) : il a donc pu partir à l’assaut du reste en tant qu’être complet. Il a ensuite appris à exprimer son potentiel de créativité (III), et a vite compris que cette créativité avait besoin de règles et de discipline pour l’endiguer (IV), parachevant ainsi sa maîtrise du monde matériel.

Ceci acquis, il a maintenant les moyens d’aspirer au spirituel. C’est le Pape (V) qui va alors le guider, en tant que médiateur qui de par son enseignement fait descendre les vérités spirituelles dans le monde matériel.

Lire la suite »

Les Majeures. IV : L’Empereur

rider waite empereur

Celui dont l’autorité fait respecter la Loi.

Le 4 le présente d’emblée comme stable et enraciné dans la matière. Maître de lui-même, il ne montre plus de faiblesse, et son autorité s’asseoit sur une force calme. Maître de son territoire, il a pris en main les moyens de sa sécurité, et sa réalité lui obéit.

L’Empereur ne trébuche pas car la certitude est de son côté. Il ne s’agit pas des certitudes bornées de ceux qui ne remettent pas leurs préjugés en question ; la pensée de l’Empereur est claire et lucide. Il est l’intellect qui analyse et la raison qui décide. Sa force lui permet de modeler le monde matériel d’après sa pensée. En cela, il suit logiquement l’Impératrice : alors qu’elle était toute de virtualité (concentrée sur le processus de fécondation et de création plutôt que sur ses résultats), lui s’applique aux faits. Il n’y a en effet pas d’utilité à la créativité si celle-ci part dans tous les sens sans être soutenue et guidée par des règles. Alors que sa compagne était pur sentiment, l’Empereur est capable de regarder les choses avec attention et sans se laisser détourner par une émotion excessive (d’où le paysage aride de la carte) ; et là où elle se laissait féconder (désir de recevoir), la masculinité de l’Empereur projette sa décision sur l’extérieur (volonté de donner).

Lire la suite »

Arcanes majeures et chemin initiatique

Le tarot est un livre dont chaque page décrit une étape dans l’élevation de la conscience. Tout le système est tourné vers ce seul but : accompagner le consultant dans le travail de réalisation de soi.

Dans un tirage, les cartes battues mettent en lumière le point auquel est arrivé le consultant dans plusieurs domaines de sa vie, et lui enseignent ce dont il a besoin pour dépasser les obstacles qu’il voit sur son chemin. Si l’on considère au contraire les arcanes majeures prises dans l’ordre, elles content l’histoire de l’avancée sur le chemin de la conscience. En voici les très grandes lignes, tentative sujette à interprétation, mais utile pour tenter de s’y retrouver dans l’ordre des cartes.

Lire la suite »

La Justice, ou Assumer ses actes

justice rider waite tarotCertaines arcanes majeures semblent parler d’elles-mêmes. D’autres sont plus difficiles à comprendre et il faut beaucoup de travail pour entendre leur enseignement. Ces cartes-là mettent en évidence les « points aveugles » sur lesquels nous avons à travailler pour notre équilibre ; c’est l’un des cadeaux les plus précieux que nous fait le Tarot.

L’image de l’arcane paraît simple. Une femme porte les attributs normaux de la Justice, un glaive et une balance, à ceci près qu’elle n’a pas les yeux bandés. On peut rapprocher son glaive de l’As d’Epées, en ceci qu’il représente la lame tranchante de l’intellect. La décision de justice tranche entre le juste et l’injuste, parfois avec douleur, et elle indique sans ambiguïté l’action à tenir parmi tous les possibles. A partir de là, on a pu examiner par exemple l’impact d’une décision administrative qui avait déclenché une cascade d’événements dans la vie d’un consultant. Mais c’était passer à côté du symbole surprenant qu’est cette Justice aux yeux ouverts.

Lire la suite »